Marche Gourmande

4 juin 2017 – Cerfontaine

Restauration

 Kouign Amann

dsc_7727

Le kouign-amann est un gâteau, spécialité régionale de Douarnenez en Bretagne. En breton, kouign signifie « gâteau » et amann, « beurre ». Il a été inventé par hasard vers 1860 par un boulanger douarneniste, Yves-René Scordia.

Il est fabriqué à partir de pâte à pain, recouverte d’un mélange beurre-sucre puis repliée à la manière d’un feuilletage. Lors de la cuisson, le mélange beurre-sucre fond, imprègne la pâte à pain et suinte à travers le feuilletage pour caraméliser, ce qui confère au kouign-amann une texture fondante à l’intérieur, et croustillante et caramélisée à l’extérieur.

Le kouign-amann est proposé dans un grand nombre de boulangeries-pâtisseries en Bretagne.

source: Wikipedia

Far

dsc_7730

Le far est une recette de Bretagne dont il existe plusieurs variantes. Il s’appelle le farz fourn (far au four) en breton. La plus connue est celle avec des pruneaux. La recette est très simple: oeufs, beurre, sucre, farine et lait. Le far n’a besoin de rien d’autre pour être bon.

source: Wikipedia

Haggis

haggis_assiette

  • le Haggis sauvage

Le haggis sauvage est une créature des Highlands, ressemblant à un oiseau dont les ailes se seraient atrophiées au cours de son évolution, à la manière des autruches.

Le haggis sauvage vit exclusivement dans un environnement montagneux, il a une patte plus courte que l’autre, les trois autres de longueurs différentes.

haggis_sauvageCette créature mythique se rapproche ainsi du dahu : fait pour courir dans les Highlands, il ne peut galoper que dans le sens des aiguilles d’une montre autour de la montagne ou inversement selon le côté le plus court. Ainsi pour attraper le haggis, il suffit de tourner dans le sens opposé.

L’Écosse est un pays contenant énormément de lacs, de ce fait le haggis sauvage nage très bien, se servant de ses pattes pour se propulser dans l’eau et atteindre la vitesse prodigieuse de 35 nœuds, empêchant ainsi sa capture lorsqu’il est dans l’eau.

Le plus gros haggis connu aurait été capturé en 1893 au pied du Ben Lomond, une montagne des Highlands. L’animal est de taille identique à une oie.

source: Wikipedia – légende d’Ecosse

  • le cri du Haggis et la cornemuse

cornemuse

Le cri du haggis est à l’origine de la cornemuse. Le son que fait une cornemuse pour se remplir d’air avant de commencer à jouer, en est une parfaite imitation. La cornemuse a ainsi été inventée dans le but de faciliter la chasse au haggis, car lorsqu’un haggis est menacé par un prédateur, il pousserait son cri, attirant tous ses congénères à son aide.

source: Wikipedia – légende d’Ecosse

  • le lancer de Haggis

Le lancer de haggis ou haggis hurling est une activité sportive pratiquée principalement pendant les festivals d’été de jeux traditionnels des Highlands. Les origines supposées de ce sport sont les mêmes que celle du haggis : lorsque les conducteurs de troupeau allaient à Édimbourg et que leur femme leur préparait du haggis pour la route, les femmes d’un petit village des Highlands traversé par une rivière lançaient le haggis par-dessus la rivière et leurs maris le rattrapaient avec leur kilt pour le protéger.

DETROIT RED WINGS MCCARTY COMPETES IN CHARITY HAGGIS TOSS.

Cette pratique est très codifiée en Écosse. Dans un premier temps, le haggis est cuisiné suivant une tradition spécifique. Le jury vérifie le Haggis avant chaque lancer, à la recherche de défauts. Debout sur un tonneau, le candidat lance son haggis de 500 grammes. Différentes postures sont exécutées durant le lancer : la contorsion, le pivotement, la rotation, le transfert de puissance et la sortie. Le haggis doit être consommable à la fin du lancer : si le haggis éclate, le candidat est automatiquement disqualifié. La note finale est une composition des notes données pour chaque étape, plus la distance parcourue par le haggis.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

source: Wikipedia – folklore d’Ecosse

%d blogueurs aiment cette page :